5 solutions climatiques dirigées par des étudiants à Woodstock High

Jan 30, 2019

 

By Jane Burchill

À l’automne 2018, les élèves de l’école secondaire de Woodstock ont agi sur les changements climatiques en apportant des améliorations impressionnantes à leur école. Pour opérer ces changements, ils ont utilisé les données recueillies dans le cadre du programme Viabilité en action animé par le Projet Gaia en février 2018. Voici certaines des mesures qu’ils ont prises :

1. Lancement d’un programme de compostage : après avoir déterminé la quantité d’aliments biodégradables jetée aux poubelles, un groupe d’élèves a conçu et mis sur pied un programme de compostage. Il suffit de quelques bacs à l’intérieur, d’un gros bac à l’extérieur (mettez à contribution les élèves du cours de menuiserie!) et de quelques bénévoles pour sortir le composte (ohé, le club de sciences environnementales!).

Le compostage à petite échelle est la meilleure façon de réduire les émissions provenant des déchets alimentaires.

 2. Ajout d’économiseurs d’énergie dans les distributeurs automatiques : un groupe d’élèves a déterminé que les distributeurs automatiques utiliseraient moins d’électricité si l’on y installait des économiseurs d’énergie. À l’école secondaire de Woodstock, on utilise désormais moins d’énergie parce que les températures de réfrigération et l’éclairage sont réduits lorsque les distributeurs automatiques ne sont pas utilisés.

En moyenne, on a réduit de 46 % les émissions de CO2 et de 150 $ les coûts d’électricité par distributeur par année!

 3. Distribution de bouteilles d’eau réutilisables : un autre groupe s’est rendu compte que les élèves achètent des bouteilles d’eau en plastique parce qu’ils n’ont pas accès à des bouteilles réutilisables. Le groupe a distribué 100 bouteilles réutilisables jusqu’à présent, ce qui a permis des économies d’argent pour les élèves et de plastique pour le dépotoir! Demandez à une entreprise locale de donner des bouteilles réutilisables à votre école.

La fabrication d’une (1) tonne de bouteilles de plastique crée trois (3) tonnes de CO2!

 4. Production d’aliments locaux : la plupart des écoles ont une serre ou un endroit à l’extérieur où cultiver des aliments. Les élèves de l’école secondaire de Woodstock ont commencé à exploiter ces lieux pour produire de délicieux ingrédients pour leurs dîners et collations.

Au Canada, les aliments nécessaires à un repas peuvent franchir jusqu’à 3 000 kilomètres avant d’arriver chez vous.

5. Plantation d’arbres : après avoir découvert la quantité de dioxyde de carbone libéré dans l’atmosphère par la production d’électricité à combustibles fossiles au Nouveau-Brunswick, les élèves ont planté 100 arbres indigènes le long de la vallée de la rivière Meduxnekeag, qui sert désormais de puits de carbone.

Ce puits absorbe 2 177 kg (4 800 lb) de CO2 par année!

Les élèves continuent de recueillir des données pour surveiller les améliorations. Comme nous le disons à Gaia, « on ne peut pas gérer ce qu’on ne mesure pas »! Ce programme et les améliorations ont été parrainés par l’association de la rivière Meduxnekeag (MRA).

« Nous avons choisi de commanditer ce programme du Projet Gaia parce que nous voulions que les élèves prennent des décisions fondées sur des données pour améliorer la durabilité à l’école, explique Jennifer, de la MRA. Et nous savions que le Projet Gaia disposait des outils et des connaissances nécessaires pour faciliter le processus. »

Le programme Viabilité en action permet aux élèves d’explorer les questions de durabilité à leur école, y compris, notamment, l’électricité, l’eau, les déchets, le transport et les aliments. Les élèves choisissent une question liée à la durabilité, recueillent des données, font des calculs financiers et environnementaux, et dressent un plan d’action.

Souhaitez-vous mettre sur pied le programme Viabilité en action à votre école? Restez à l’affût de notre programme remanié pour l’automne 2020.

Ressources

Bottled water and energy fact sheet. Pacific Institute. (en anglais seulement) https://pacinst.org/publication/bottled-water-and-energy-a-fact-sheet/

Combien de kilomètres franchit en moyenne chaque aliment d’un repas typique canadien? Développement et paix. https://www.devp.org/en/sharelent/solidarity-calendar/food-transportation

Vending Miser (en anglais seulement) http://www.energymisers.com/vendingmiser.php

  • J'ai travaillé pendant plus de 35 ans sur la thématique des changements climatiques. Je crois que le Projet Gaia a une pièce du casse-tête qui nous aidera à résoudre ce problème!

    George Dashner

    Ancien président du conseil d'administration

  • L'éducation est une composante clé de nos priorités en matière de commandite et ce programme (Sur la trace des ordures) était un jumelage parfait.

    Kate Shannon

    Communications et relations communautaires chez Canaport LNG

  • Je suis très honorée d'être membre du conseil d'administration de Gaia. C'est une occasion pour moi de redonner à une organisation qui nous a donné tant de belles expériences à moi et mes élèves. Ils ont réellement eu une influence marquée sur moi en tant qu'éducatrice.

    Carolyn Barnhart

    Chef du département de sciences à l'école Fredericton High School et membre du conseil d'administration du Projet Gaia

  • Les changements climatiques constituent un sujet très complexe pour la plupart d'entre-nous, mais le Projet Gaia sait rendre la thématique aux élèves de façon efficace. Lorsque les élèves se sentent outillés pour agir contre le phénomène, des progrès incroyables peuvent voir le jour!

    Tanya Legacy

    Enseignante à l'école Moncton High School