Entre enseignant(e)s : comment transformer notre « nouvelle normalité » en occasions d’apprentissage pour vos élèves

Sep 2, 2020

Une nouvelle année scolaire s’amorce déjà.  L’anxiété ressentie dans nos communautés est palpable.  L’année 2020 s’est déjà démarquée des autres : les feux de brousse en Australie, la pandémie du coronavirus, les dénonciations envers le racisme et la discrimination ainsi que la montée des mouvements de justice sociale et environnementale… Nous retournons maintenant à l’école, éloignés les uns des autres dans nos bulles respectives pour respecter la distanciation sociale, avec des masques et le cœur plus lourd qu’à l’habitude

L’année scolaire en cours sera sans doute très différente.  Cette « nouvelle normalité » est chargée de crainte et d’anxiété : chacun tente à sa façon de naviguer sa nouvelle réalité.  Cependant, cette situation sans précédent est le moment idéal pour imaginer l’enseignement différemment.  Nous pouvons profiter des circonstances actuelles pour impliquer davantage les élèves dans les problèmes réels auxquels nous faisons face, comme la justice sociale et les changements climatiques.  Ils ont un rôle tellement important à jouer dans la recherche de solutions! (Voyez comment la justice sociale et les changements climatiques sont interreliés en lisant notre billet de blogue sur le racisme environnemental.)

Il ne faut toutefois pas oublier que notre rôle principal en tant qu’enseignants est de s’assurer que chaque élève se sente en sécurité, accepté et aimé.  Ces besoins de base doivent être comblés avant que l’enfant puisse cheminer dans ses apprentissages et sa croissance personnelle.

Par où commencer?

Tout ceci est accablant.  Prenons le temps de respirer profondément.  Inspirons par le nez.  Expirons par la bouche.  Il sera très important de maintenir cette bonne habitude tout au long de l’année!

Voici une liste d’information et de ressources pertinentes qui, j’espère, saura vous inspirer et vous aider à transformer les défis de l’année en occasions d’apprentissage. 

  • Ma position personnelle face à toutes ces injustices 

Avant de se tourner vers ses élèves, il serait bon de prendre le temps de s’arrêter et de poser un regard critique sur soi-même.  « Qu’est-ce que je connais au sujet des problèmes actuels et de la discrimination? À quel point suis-je privilégié(e)?  Quelles voix sont absentes ou incomprises dans mon quotidien?  Comment puis-je mieux comprendre l’hétérogénéité de ma salle de classe? »  Cette prise de conscience peut aider les enseignants à être plus sensibles à l’égard de la réalité de chacun de leurs élèves lors de la planification de leçons ou d’activités.  De plus, ils peuvent initier une telle réflexion critique chez leurs élèves et ainsi leur apprendre au sujet de la justice sociale.

Lectures intéressantes :

« Faciliter l’enseignement humaniste – Incorporer la justice sociale et environnementale à la pratique en salle de classe pour promouvoir le rendement, l’équité et le bien-être des élèves », par Blair Niblett 

« Stop and Think: Addressing Social Injustices through Critical Reflection », par Sherry Ramrattan Smith : (résumé disponible en français)

« Diriger et agir pour l’équité, l’inclusion et la justice sociale: boîte à outils pour les directions d’établissement d’enseigment », par ODFE

  • Apprentissage dirigé par les élèves

La recherche démontre que les élèves placés dans des situations où ils peuvent faire des choix quant à la façon d’apprendre se sentent plus motivés à s’engager, qu’ils étaient initialement intéressés par le sujet à l’étude ou non.  Exercer un contrôle plus significatif dans sa vie peut être bénéfique pour un élève anxieux face à l’inconnu d’une telle année scolaire.  De plus, l’aspect collaboratif de pratiques comme l’apprentissage par l’enquête permet de créer et de maintenir un sentiment d’appartenance et de communauté.

Lectures intéressantes :

Série d’apprentissage professionnel : L’apprentissage par l’enquête 

Parlons sciences – 8 façons simples de favoriser l’apprentissage par l’enquête

Ressources éducatives :

Ressources offertes par le Projet Gaia 

Les nouveaux programmes d’enseignement à distance de Gaia seront bientôt lancés!

  • Engagement communautaire

Contribuer à une cause plus grande que soi nous permet de nous sentir utiles. L’utilisation de problèmes de la vie courante permet de faire une pierre, deux coups : des apprentissages signifiants chez nos élèves et des retombées positives dans notre communauté.  C’est également l’occasion parfaite d’écouter les différentes voix qui ne sont pas souvent entendues.  Les principes d’enseignement des peuples autochtones, comme la durabilité pour les sept prochaines générations, sont extrêmement pertinents dans notre quête pour le changement.   

Lectures intéressantes :

« Un, deux, trois, nous irons aux bois… L’apprentissage expérientiel et ses applications en éducation relative à l’environnement » , par Diane Pruneau et Claire Lapointe

« L’apprentissage expérientiel en milieu communautaire » 

Ressources éducatives :

Principes éducatifs des premières nations 

Activités à faire avec les élèves – Premières nations 

Est-ce vraiment réaliste?

J’ai déjà été à votre place.  Chaque année, on nous demande de nous pencher sur une nouvelle méthode d’enseignement, sans avoir eu la chance de maîtriser celle de l’année précédente, ce qui peut nous donner l’impression de ne pas être à la hauteur.  Notre liste de tâches est tellement longue.  Heureusement, le modèle éducatif est en changement : on mise davantage sur les compétences des élèves, plutôt que sur l’apprentissage passif de connaissances.  Déjà, nous savons que cette année sera très différente des autres. Osez prendre avantage de notre « nouvelle normalité » pour essayer quelque chose de nouveau!

Par Guylaine Doucet-Ferguson

Guylaine est passionnée par l’apprentissage et l’éducation. Elle détient un BSc.-BÉd. en biologie et en histoire de l’Université de Moncton. Pendant plusieurs années, avant de se joindre à Gaïa, Guylaine était enseignante titulaire de cinquième année dans une école francophone.