Les dîners sans déchets : obstacles et ressources pour commencer

Mar 11, 2019

Par Geoff MacDonald

Les contenants et produits en plastique à usage unique que vendent les chaînes de restauration-minute et les épiceries sont à l’origine de manifestations partout au monde. Au Royaume-Uni, de grands distributeurs apportent des changements draconiens à leurs politiques, tandis qu’à travers le monde, des étudiants militent pour un avenir fondé sur des pratiques durables. S’il peut être difficile de discuter de ce sujet délicat avec de jeunes élèves, il est tout de même possible d’apporter des changements simples dans la classe pour éviter le gaspillage causé par ces articles à usage unique et initier les élèves à un mode de vie durable.

Le défi du dîner sans déchets existe depuis une dizaine d’années, mais n’est que récemment devenu populaire dans les écoles nord-américaines. L’objectif consiste à n’utiliser aucun emballage plastique à usage unique dans la boîte à lunch et à réduire la production nette de déchets à l’école. Les parents et les enseignants sont invités à utiliser des contenants réutilisables et des produits alimentaires sans emballage à usage unique. Les éducateurs en environnement comme moi adorent cette activité pédagogique, car elle met à contribution les parents, encourage la mentalité de réduction et ne coûte pas grand-chose aux enseignants, ne serait-ce que d’imprimer une lettre d’information à l’intention des parents.

Avant même de penser à lancer ce défi, de nombreux enseignants y verront certains obstacles cachés. En effet, les familles ne seront pas toutes financièrement ou économiquement capables de réduire les déchets dans la boîte à lunch de leur enfant. Les dîners sans déchets peuvent coûter plus cher : initialement, les familles pourraient devoir investir dans des contenants réutilisables (qui, nous le savons, se perdent si facilement) et acheter des collations sans emballage plastique qui coûtent plus cher. La dure réalité, c’est qu’un mode de vie minimaliste peut s’avérer coûteux, mais c’est ici que les organismes comme le Projet Gaia et d’autres partenaires de proximité peuvent intervenir pour aider les enseignants et les élèves.

Une activité comme celle-ci doit à tout prix éviter d’isoler certains élèves en les empêchant de poser des gestes pour améliorer la qualité de leur environnement à cause de facteurs qui échappent à leur volonté. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un motif valide pour ne pas adopter cette activité pédagogique enrichissante, il y a lieu d’amorcer une conversation créative pour trouver des solutions qui permettront à tous les élèves de participer.

Étapes à suivre pour lancer un programme de dîner sans déchets:

  1. Cette activité convient à tous les groupes d’âge, mais les conversations et les dialogues qui en découleront varieront. Introduisez le sujet en posant les questions suivantes à vos élèves :
  • Pourquoi jetons-nous certains articles aux poubelles?
  • Pourquoi obtenons-nous de l’argent en échange de nos bouteilles?
  • Pourquoi les articles de plastique à usage unique coûtent-ils tellement moins cher que les autres?
  1. Demandez aux élèves de mettre les déchets de leur boîte à lunch dans un bac ou un sac que vous garderez en classe pour constater la quantité réelle de déchets (sans préavis le premier jour). Débarrassez-vous des déchets et répétez l’exercice pendant quelques jours. Les élèves remarqueront peut-être une tendance : plus les jours passent, moins ils créent de déchets. Animez une discussion pour expliquer ce changement et les techniques utilisées pour y parvenir. Si les élèves reprennent leurs mauvaises habitudes au cours de l’année, refaites l’activité.
  2. Certaines écoles canadiennes ont adopté une mesure audacieuse en éliminant les poubelles des salles à manger et en renvoyant les déchets de la boîte à lunch à la maison. Elles montrent ainsi aux parents la quantité de déchets créés par le dîner de leur enfant et espèrent que ces derniers – désormais obligés à gérer ces déchets – essayeront d’en réduire la quantité envoyée à l’école.

Pour en savoir plus sur les écoles canadiennes qui participent à cette activité, jetez un coup d’œil sur ces ressources en ligne. Vous y trouverez même une lettre à imprimer pour les parents.

Ressources

Organiser un lunch zero dechet

À propos de l’auteur

Geoff MacDonald est titulaire d’une maîtrise spécialisée en enseignement des sciences par l’investigation et en élaboration de programmes d’études. Après avoir enseigné au Nouveau-Brunswick, il a accepté un poste avec le Projet Gaia, où il est responsable de créer le programme d’enseignement néo-brunswickois sur les changements climatiques.

Cliquez ici pour en apprendre davantage à propos de Geoff.